Rabat, ville impériale et capitale marocaine, a su se faire entendre pour un développement durable très visible au niveau mondial. La ville administrative par excellence offre de nombreux avantages à ses habitants et aux habitants installés dans les nombreux meilleurs quartiers de Rabat:

1- La Tour Hassan

La tour Hassan est une tour emblématique de Rabat, capitale du Maroc, constituant le minaret d’une mosquée inachevée du 12ème siècle. La tour carrée est le minaret d’une mosquée construite sous Moulay Yacoub el Mansour, en 1196, sous la dynastie almohade. La tour mesure 16m20 de large et 44m de haut. Sa ressemblance avec la Koutoubia de Marrakech ainsi que la Giralda de Séville est frappante, ce qui suggère que sa hauteur devrait être environ deux fois plus grande pour respecter les dimensions imposées par les architectes almohades. Les murs ont une épaisseur de 2,5 m. Les colonnes rappellent les nefs de l’ancienne mosquée, elles proviennent du site de Volubilis. Sawmaat hassan aurait dû être la plus grande mosquée du Maroc. Ca n’a jamais vu le jour, le tremblement de terre de 1755 finit par détruire complètement les colonnades.

Image de la tour Hassan à Rabat

2- La Kasbah Oudayas

La Kasbah Oudayas est située près du lac Bouregreg à Rabat. S’il n’y avait qu’une chose à voir à Rabat (quelle idée absurde!), alors il faudrait visiter l’Oudaya ! Construite au 12ème siècle par les Almohades, appelée à l’origine Mehdiya. C’est la kasbah qui a donné son nom à la ville. Le ribat est en effet un couvent fortifié et c’est ici que se sont installés des moines-soldats qui partaient à la guerre sainte en Espagne contre les chrétiens.

Image de la Kasbah Oudayas de Rabat

3- Chellah

Chellah, ou Chella, est le site d’une nécropole mérinide située sur le site d’une ville antique, dans la ville actuelle de Rabat, au Maroc, à environ 200m des remparts Almohad. Chellah conserve cependant les vestiges d’une ville romaine. Les fouilles ont révélé la présence d’une agglomération d’une certaine importance, celle de la ville mentionnée sous les noms de Sala par Ptolémée et Sala Colonia sur la route d’Antonin. Les vestiges du Decumanus Maximus ou de la route principale ont été nettoyés, de même que ceux d’un forum, d’une fontaine monumentale, d’un arc de triomphe, d’une basilique chrétienne, etc. Comme l’indique l’inscription kufique sur la porte d’entrée, les travaux ont été achevés en 1339 sous le règne d’Abou al-Hasan Ali. L’occupation du site a été progressive et les développements successifs ont abouti à la réalisation d’une somptueuse nécropole.

Image de Chellah à Rabat

4- Bab El Had:

Au milieu du mur almohade se trouve la porte de Bâb El Had qui a été construite par les Almohades au 12ème siècle et restaurée par le sultan alaouite Moulay Slimane en 1814. La médina de Bab El Hed n’est pas du même style que celui de Fès ou de Marrakech, il a ses propres caractéristiques. L’endroit commence à partir du monument Bab El Had (ou son nom) sur quelques centaines de mètres de long et entouré par les murailles almohades, et au sud par le mur andalou qui sépare la ville nouvelle de la vieille ville. C’est un lieu magique où toutes sortes de marchands proposent leurs produits, vous trouverez des magasins de prêt-à-porter, de l’artisanat marocain, des bijoux, des tailleurs, des maroquineries, des marchands de tissus.

Image de Bab El Had à Rabat

5- Le Palais Royal

Le Palais royal de Rabat, capitale du Maroc, est le principal palais royal du pays, et est également connu sous le nom de Dar El Makhzen. Il est davantage considéré comme un bâtiment administratif que comme une résidence du roi car c’est dans ce palais que s’est établi le siège du gouvernement. Chaque jour, plus de 2 000 personnes viennent y travailler. Le roi Mohammed VI vit dans sa résidence privée près de Rabat, plus précisément à Dar Essalam. La construction du palais royal de Rabat a été entreprise au milieu du XIXe siècle. Cependant, il ne fut pas le premier et celui que nous connaissons aujourd’hui a été construit sur les ruines du tout premier palais.
Image du palais royal Dar El Mekhzen à Rabat

6- Mausolée Mohammed-V

Le tombeau royal de Rabat se trouve sur l’esplanade de la tour Hassan et l’embouchure de la rivière Bouregreg. Le mausolée abrite les tombeaux du roi Mohammed V, ancien sultan Mohammed bin Youssef, et de ses fils, le prince Moulay Abdallah et le roi Hassan II. Conçu par l’architecte vietnamien Eric Vo Toan, il a été construit entre 1961 et 1971, après 10 ans de travail avec 400 artisans marocains. Le bâtiment se caractérise par son style classique arabo-andalou, conformément à l’art marocain traditionnel. Cet endroit est hautement symbolique pour le peuple Marocain. C’est en effet, ici, dans la tour Hassan, que Mohammed V a dirigé la première prière du vendredi, après son retour d’exil de Madagascar avant la déclaration d’indépendance.

Image du Mausolée Mohammed-V à Rabat

7- Musée Mohammed d’Art Moderne et Contemporain

Le Musée Mohammed d’Art Moderne et Contemporain (MMVI) présente 400 œuvres d’artistes marocains, basés en France et à l’étranger, des 20ème et 21ème siècles. Il s’agit du premier musée indépendant au Maroc consacré à l’art moderne national. Une belle réalisation architecturale, très récente depuis son inauguration en 2014. À l’intérieur, l’exposition permanente propose une belle sélection d’œuvres d’artistes marocains contemporains.

Adresse: Angle Avenue Moulay El Hassan et Avenue Allal Ben Abdellah.

En séjour à Rabat ? N’oubliez pas de venir déguster les spécialités Marocaines au restaurant Dar Rbatia.