Comme tout pays, le Maroc a ses traditions, ses petites règles non-dites qu’il tient à ce qu’elles soient respectées. L’équipe Dar Rbatia vous a préparé un article où elle vous parlera de la vie des Marocains, de la culture du Pays, de sa religion, ainsi que de ses règles de savoir-vivre.

Le quotidien du Marocain

Comme leurs voisins méditerranéens, les Marocains ont un caractère plutôt expansif et fier. Le ton de la voix monte rapidement pour exprimer les émotions, que ce soit de joie ou de mécontentement. Vous remarquerez que les rues sont très animées, notamment dans les souks. Aussi, les Marocains aiment les petits plaisirs de la vie, ils aiment déguster des plats de leurs régions ou discuter autour d’un thé à la menthe. La soirée est un moment privilégié au Maroc, principalement parce qu’il fait plus frais, c’est le meilleur moment pour sortir et s’installer sur la terrasse.

Les Marocains ont probablement hérité de la culture des caravaniers, ils adorent faire des affaires. La négociation commerciale est une institution dans le pays. Les prix ne sont pas souvent affichés, ils sont négociables ! Considérez le prix affiché comme base de négociation.

La langue

L’arabe classique est la langue de l’éducation, de l’administration et des médias. La langue de la vie quotidienne quant à elle diffère : il s’agit de l’arabe dialectal. Le tamazight (berbère) est parlé dans le Rif, ainsi que dans l’Atlas et le Souss. Ces dialectes varient selon les régions. La plupart des marocains parlent français, beaucoup d’entre eux parlent également espagnol et anglais.

La cuisine

Le Maroc, à travers ses recettes et ses plats, témoigne de la grande diversité d’influences qu’il sait rassembler en un ensemble harmonieux sur ses terres.

La famille

Attaché à ses racines, chaque Marocain accorde une importance particulière à sa famille. Progressivement, il se modernise. Globalement, il y a de moins en moins de mariages forcés, la polygamie se fait rare. Cependant, cette modernité n’est pas uniforme, selon les lieux. Les grandes villes ont progressivement occidentalisé leur mode de vie. Les femmes peuvent facilement sortir sans voile dans des tenues qui seraient provocantes ailleurs. La situation est encore différente aujourd’hui à la campagne, où les femmes ne sont pas très visibles dans les lieux publics et sortent voilées. Dans ces villages, il est conseillé aux femmes occidentales de ne pas s’habiller d’une manière provocante.

La religion

L’islam est la religion officielle de l’État, le roi est le chef religieux du pays. 99% des Marocains sont musulmans, principalement sunnites. La coexistence avec d’autres religions est de bonne foi depuis des siècles dans le pays. La pratique d’autres religions est garantie par la constitution.

Les échanges culturels et commerciaux avec l’Europe et l’Occident influencent généralement le Maroc pour une approche modérée de l’islam. Les mouvements fondamentalistes restent marginaux dans le pays. La jeunesse reste très religieuse mais devient un peu moins pratiquante. Dans les villes, la journée est ponctuée par le muezzin qui appelle aux 5 prières quotidiennes du sommet du minaret.

Pendant le Ramadan, les Marocains jeûnent, cessent de boire et de fumer du lever au coucher du soleil. La vie quotidienne du Marocain change durant le mois du Ramadan, les services publics et les entreprises organisent leurs horaires. Il est toutefois possible de déjeuner dans les hôtels si vous vous retrouvez à midi dans une ville.

Chansons et danses

Les chants et les danses ont une grande place dans la vie Marocaine. Ainsi, les Chiouks (maîtres) qui sont les gardiens de la tradition animent les fêtes de famille dans les villages comme les mariages, les baptêmes et autres festivals. Au cours de ces festivals, des chants anciens, des textes religieux ou des chansons sur la vie quotidienne sont chantés. Les Chiouks sont accompagnés par le bendir, un instrument de musique.

Règles de savoir-vivre

Faire preuve de courtoisie envers un pays d’accueil, c’est respecter les coutumes locales. Les malentendus et les situations embarrassantes seront ainsi évités.

Certaines règles:

Au Maroc, l’accès aux mosquées et aux lieux saints est interdit aux non-musulmans, sauf à la mosquée Hassan II de Casablanca, au mausolée Mohamed V de Rabat, au mausolée de Moulay Ismail à Meknès et enfin au mausolée de Moulay Ali Chérif à Rissani.

Le thé à la menthe est un geste d’hospitalité, acceptez-le.

Si vous êtes invités à partager un repas avec une famille, lavez-vous les mains à l’aiguière. Le repas commencera après que le maître de maison aura prononcé la «bismillah», louange à Dieu. Si vous ne recevez pas d’ustensiles, mangez avec votre main droite. Goûtez à tout, mais vous n’avez pas à manger tout ce qui vous est servi, c’est très souvent impossible, les assiettes sont bien garnies. Pendant le ramadan, évitez de manger, de boire et de fumer en public.

Très important: demandez la permission avant de photographier une personne.

En séjour à Rabat ? N’oubliez pas de venir déguster la gastronomie marocaine au restaurant Dar Rbatia.